Tour de Romandie 2014

68th Tour de Romandie : from 29th April to 4th May 2014


On prend les mêmes et on recommence

Tour de Romandie 2013: 1. Chris Froome. 2. Simon Spilak à 54''. 3. Alberto Rui Costa à 1'49''
Tour de Romandie 2014: 1. Chris Froome. 2. Simon Spilak à 28''. 3. Alberto Rui Costa à 1'32''

Derniers podiums identiques, pourtant, la physionomie d'un Tour à l'autre n'a toutefois pas été exactement la même. L'an passé, Froome avait remporté le prologue qui se terminait en côte puis défendu sa position, contrôlant parfaitement Spilak qui avait tenté de le distancer dans l'étape de montagne arrivant aux Diablerets. Et il avait assuré son coup contre la montre à Genève en se classant 3e, derrière Martin et Malori, mais devant Spilak, 5e, auquel il prenait 7 secondes supplémentaires.

Cette année, Froome et Spilak sont toujours restés au contact.  Dans l'étape de montagne (vendredi), alors que le porteur du maillot jaune Michal Kwiatowski disparaissait de la mêlée, Froome signait son grand retour. Ses équipiers de Sky annonçaient parfaitement la couleur en assurant le tempo pour ne pas laisser trop de liberté à un groupe de fuyards. Et Froome passait à l'attaque dans l'ultime ascension du jour, la montée vers Villars. Seul Spilak pouvait le suivre. Le Slovène remportait le sprint à Aigle et s'emparait du maillot jaune de leader grâce à la bonification.  1 seule seconde séparait les deux hommes dimanche au départ du prologue de Neuchâtel, couru sur un parcours très exigeant. La "Kenyan blanc" tordait vite le coup à l'incertitude,  prenant un avantage de 25'' au poste de chronométrage intermédiaire. L'affaire était donc entendue.

L'un des enjeux de ce chrono neuchâtelois était la victoire du jour. Froome a confirmé également toutes ses possibilités dans l'exercice du contre la montre puisqu'il battait le champion du monde en titre Tony Martin de quelques fractions de seconde, 24'50''810 contre 24'51''650.

Autre décision que devait donner cette ultime étape, la 3e place sur le podium que cinq coureurs pouvaient briguer. La lutte a tourné à l'avantage du champion du monde en ligne Alberto Rui Costa qui  a résisté à l'assaut de Mathias Frank. Mais le leader de l'équipe IAM a tout de même pu prendre  suffisamment de temps à Vincenzo Nibali pour lui ravir la 4e place.

En résumé, une 68e édition du Tour de Romandie certes perturbée par de mauvaises conditions atmosphériques mais incertaine et passionnante jusqu'au bout.  Côté suisse, un tas de satisfactions avec les trois victoires d'étapes de Michael Albasini, le maillot vert du sprint pour Martin Kohler (BMC) et le rose de meilleur grimpeur pour Johann Tschopp de IAM, une équipe suisse qui s'est fait remarquer chaque jour  grâce aux qualités de ses hommes et à l'état d'esprit de l'ensemble, et que tout le monde est impatient de voir sur les routes de France.

Tiens, à propos du Tour de France, les trois derniers vainqueurs du Tour de Romandie (Evans, Wiggins, Froome) ont également triomphé la même année sur les routes de l'Hexagone.  De là à parier sur un nouveau succès de Froome...


Le Tour 2015

La Direction du Toru de Romandie a décidé de faire la part belle au Jura pour la prochaine édition du Tour de Romandie.

Le Tour de Romandie 2015 (28 avril - 3 mai) s'élancera de la Vallée de Joux et s'achèvera à Lausanne. Les autres étapes se clôtureront à Fribourg, Lausanne, St-Imier, Porrentruy et Champex-Lac avec une arrivée en altitude.

"L'ordre de ces étapes, ainsi que les villes de départ ne sont pas encore connus", a relevé Richard Chassot, directeur de la boucle romande. "Nous pouvons toutefois affirmer que le massif du Jura sera largement à l'honneur", a-t-il ajouté.

 

C'est toutefois à Champex-Lac que se déroulera l'étape reine, puisque la station valaisanne sera le théâtre d'une arrivée au sommet. L’étape finale s’achèvera par un contre-la-montre à Lausanne. « Sur un parcours citadin qui retrouvera les hauts lieux d’A Travers Lausanne » promet Richard Chassot.


Promotional video