Egan Bernal: le Tour de Romand...

Le Colombien de 21 ans, qui a réalisé son rêve en rejoignant l’équipe Sky, en devient le leader à la veille de l’étape-reine du Tour de Romandie 2018: il a enlevé le contre-la-montre en côte de 9,9 kilomètres entre Ollon et Villars, revenant à 6 secondes du maillot jaune Primoz Roglic, 2ème de ce chrono.
« J’aimerais attaquer demain, bien sûr. Mais je sais à quel point iul est fort. Il l’a montré en gagnant le Tour du Pays basque et aujourd’hui en ne cédant que peu de secondes ».
Sous pression, le champion naissant? Même pas: « Avec cette étape gagnée, à 21 ans, c’est déjà mission accomplie. Et c’est une belle récompense un mois après ma chute en Catalogne, pour moi et tout le staff. Même s’il devait s’effondrer demain, il aurait l’esprit tranquille.
Mais c’est peut-être le contraire d’un effondrement qui va se produire… Suspense!