L’échappée du jour est...

Le coureur de Lotto Soudal avait prémédité son coup: « Mon coéquipier Victor Campenaert voulait faire la première montée à fond pour se tester en vue du contre-la-montre de demain. On a décidé il y a deux semaines déjà que je l’accompagnerais pour rouler à bloc ensuite et essayer d’aller au bout. Ce n’est pas le peloton qui nous a accordé une avance de plus de 7 minutes: c’est nous qui l’avons creusée! Je suis content pour l’exemple donné aux jeunes – ceux d’hier ont échoué d’un rien – et pour moi, car je veux une étape dans chacune des courses par étapes World Tour et le Romandie me manquait encore à ma collection! »
Bravo Thomas!